Famille

Faut-il juger les relations sans lendemain ?

04 avril 2016 - 11 : 35
par Laura

Si on m’avait posé la question il y a quelques années, j’aurais répondu franchement outrée par un « non » catégorique. J’ai longtemps été bercée par les contes de fées qui nous encouragent à croire que tout le monde peut trouver son Prince charmant et qu’une fois qu’on est en couple avec lui, on reste amoureux toute la vie.

Je continue à croire à ces histoires d’amour qui finissent bien, mais le monde moderne dans lequel on vit aujourd’hui m’a poussée à repenser un peu mon jugement.

Parce que déjà, une relation, ce n’est jamais facile, et que même quand on a trouvé le Prince charmant en question, cela ne veut pas dire pour autant ne pas faire d’efforts pour lui et pour entretenir une certaine complicité.

Et parce qu’ensuite, trouver son âme sœur n’est pas facile. Alors que trouver une relation d’un soir, si. Il suffit de taper rencontre coquine paris ou n’importe quelle autre ville d’ailleurs pour entrer en quelques clics en contact avec une personne qui recherche la même chose que nous : une relation sans lendemain, sans attache, sans prise de tête.

Et c’est là-dessus que j’ai beaucoup évolué. Parce que je me suis rendue compte que j’étais beaucoup dans le jugement, alors que c’était facile pour moi, et limite malvenu : j’ai eu la chance de rencontrer mon propre Prince charmant très jeune, puisque j’avais 19 ans. Le destin (ou disons les coïncidences de la vie) ont fait que nous faisions des études similaires, et que nos histoires respectives nous ont permis de nouer des liens très forts très vite.

Nous étions, l’un pour l’autre, la bonne personne, au bon endroit et au bon moment de notre vie. Coup de bol. Le coup de foudre ne s’est pas atténué, et dure déjà depuis 10 ans. Double coup de bol.

Seulement, quand le hasard de la vie ne va pas dans notre sens, qu’on ne tombe que sur des relations qui ne nous conviennent pas, qu’on n’arrive pas à trouver « le bon », ou en tout cas aucun homme qui nous donnerait envie de nous installer pour un bout de temps ensemble, on fait comment ? On se prive de sortir, de s’amuser et de faire l’amour sous prétexte de se réserver pour « le bon » ? On ne peut pas s’empêcher de vivre, ce serait horrible.

Donc aujourd’hui, je ne suis plus dans le jugement. Si une amie me parle de son « coup d’un soir » de la veille, je souris, et j’écoute les détails croustillants de sa soirée avec plaisir. Parce que si ça lui fait du bien, que ça lui permet de se sentir bien dans sa tête et dans son corps, c’est déjà génial.

Et que si jamais, par hasard, ce coup d’un soir devient plus que ça (c’est arrivé à une de mes amies récemment justement !), c’était définitivement une bonne idée !

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !