Beauté

La peau de banane permet de détecter le cancer de la peau

04 mai 2018 - 07 : 46
par Clémence

Certaines n'hésitent pas à intégrer la banane à leur routine beauté : en plus d'hydrater la peau et de prévenir l'apparition des rides, la banane permet également d'accélérer la guérison quand on a un hématome ou encore de repousser les moustiques.

Mais ce n'est pas tout : les scientifiques utilisent les points noirs présents sur les peaux de bananes mûres pour améliorer les appareils qui servent à la prévention du cancer de la peau.

En effet, d'après une étude publiée le 8 février dernier par l'École polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse, la peau humaine et la peau de banane produisent la même enzyme lorsqu'elles sont exposées au soleil, la tyrosinase.

C'est cette enzyme qui est à l'origine de l'apparition de tâches brunes sur le fruit et de bronzage sur notre peau. L'étude révèle que cette même enzyme joue également un rôle dans le cancer de la peau de type mélanome.

Ainsi, les chercheurs ont noté un taux élevé de la tyrosinase chez les patients atteints de mélanomes, la forme la plus mortelle du cancer de la peau. À partir de cette observation, la chimiste Tzu-En Lin a développé une technique d'imagerie qui permet de mesurer la présence de tyrosinase dans la peau.

Cette technique a d'abord été effectuée sur des fruits mûrs avant d'être testée sur des échantillons de tissus cancéreux humains, et a montré que le niveau de présence et la distribution de la tyrosinase permettent de déterminer le stade de la maladie. Peu présente au stade 1 du cancer, l'enzyme est très visible et répartie de façon homogène au stade 2 pour se manifester de façon hétérogène au stade 3.

Cette nouvelle techique est une avancée incroyable car elle permettra de détecter beaucoup plus tôt les cellules cancéreuses, de prévenir le cancer de la peau et d'augmenter ainsi les chances de guérison du cancer de la peau. Si ce nouveau scanner peut détecter la moindre présence de cette enzyme, le mélanome pourra être traité dès le premier stade, et sauver des vies.

La prochaine étape pour ces chercheurs : utiliser ce scanner pour visualiser et éliminer les tumeurs. Les premiers essais qu'ils ont effectués en laboratoire ont apparemment montré que les cellules cancereuses pouvaient en effet être détruites grâce à leur outil.

On ne souhaite qu'une chose : que ce soit vraiment le cas, et que ce scanner se généralise d'ici les années à venir !

data-matched-content-rows-num="3" data-matched-content-columns-num="3"
Ajouter les points
15
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.