Humeurs

11 gifs Disney qui vont vous donner envie de dormir comme un bébé

25 août 2016 - 20 : 31
par Mylène
11 gifs Disney qui vont vous donner envie de dormir comme un bébé
1 / 13

Dormir, pour certains, est d'une simplicité déconcertante. Pour ces chanceux-là, il suffit de poser la tête sur l'oreiller, de s'étendre de tout son long sur le lit, de tirer la couette ou le drap sur soi et hop, ils sombrent et se retrouvent en quelques minutes au pays des rêves.

Pour d'autres (et en fait, pour la plupart d'ailleurs !), ça ne se passe pas aussi facilement. Trouver le sommeil peut être long, laborieux, compliqué, et ne se fait pas comme ça.

Si c'est aussi votre cas, essayez de faire une sieste dans la journée, même courte, elle vous permettra de vous reposer et de favoriser votre sommeil la nuit (et il paraît que cela rend plus intelligent, c'est toujours bon à prendre !).

Filez vite lire aussi les 5 mauvaises habitudes à perdre pour bien dormir, cela ne pourra que vous aider.

Et si vous êtes convaincu que dormir peu ce n'est pas grave, et qu'enchaîner nuit blanche sur nuit blanche n'est pas un problème, il faut ABSOLUMENT que vous lisiez les 10 choses flippantes qui arrivent quand on ne dort pas assez.

Avec tout ça, vous devriez être convaincus qu'il faut passer une bonne nuit de sommeil... Regardez vite ces 11 gifs Disney, si possible avant d'aller vous coucher : vous verrez, vous devriez avoir envie de filer vous blottir sous la couette et contre votre oreiller illico. Aaaaah, que c'est bon de dormir !

Pour les faire défiler, cliquez vite sur les flèches situées juste au-dessus de la photo si vous êtes sur ordinateur, ou faites glisser votre doigt sur votre écran de la droite vers la gauche si vous êtes sur mobile / tablette. Bonne lecture (et bon dodo, ah ah !) !

Ajouter les points à la dernière page
30
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!