Culture

Ma lecture de vacances : la mère parfaite est une mytho

23 juillet 2015 - 14 : 00
Le livre à lire les pieds en éventails en sirotant un mojito pendant que papa s’occupe de la marmaille.

Virginie Duplessy nous offre ici un petit bouquin jaune qui nous fait penser à la femme parfaite est une connasse. Similitude du titre, en même temps vu le succès pourquoi se gêner ? Mais les ressemblances ne s’arrêtent pas là, similitude dans la forme.

Donc c’est sous forme de liste, de FBI (fausses bonnes idées), de tuyaux de maman presque normale, de théories ou encore de règles d’or que l’on découvre « ce guide survie pour maman ordinaire ».

La mère parfaite est une mytho se lit très rapidement dans l’ordre dans le désordre, comme on veut. Aucune prise de tête et ça l’été, c’est la seule chose que demandent les mamans !

la-mere-parfaite-est-une-mytho

Ce livre aide la maman à déculpabiliser. Oui, la maman est atteinte d’une maladie maligne : la culpabilisation aiguë. Maladie répandue de façon excessive au sein de la communauté des mamans ordinaires et ceci dès la première seconde de vie de son enfant.

Le monde des mères est un univers impitoyable, c’est pire que Dallas. Les mamans ne se loupent pas entre elles et dès qu’il y en une qui peut ramener sa fraise, elle ne se gêne pas. La mère parfaite a toujours un truc à dire qui fait perdre pied à la maman ordinaire.

Ce livre tord le cou à la mère parfaite et cela fait du bien à toi comme à moi de réaliser que finalement, malgré les obstacles quotidiens à surmonter avec nos petits monstres, on est quand même des supers mamans !!!

Et puis je suis prête à parier que vous vous retrouverez dans ses anecdotes, moi, c’est celle de la page 170 que j’ai prise comme boomerang, je m’y voyais ;-)

Bonne lecture estivale les filles !
Ajouter les points
15
Points