Beauté

My Little Box, je te quitte

12 novembre 2014 - 13 : 00
par Meyonie

Paris le 24 octobre 2014,



Chère My Little box,

Je t'écris pour te parler de nous. Souviens-toi, nos regards se sont croisés en janvier 2013, tu m'as tout de suite plu. Un mois plus tard nous étions ensemble, c'était beau, c'était fort... J'aimais ton grain de folie et cette perpétuelle envie de me surprendre chaque mois de notre vie. Peu à peu, tu as commencé à changer, au début je me voilais la face et espérais que nous deux ça serait pour toujours. Hélas, tu m'as déçue, tu n'étais plus la même, je ne te reconnaissais plus. Tu as changé de patron, tu as été de plus en plus convoitée et tu as voulu sans doute voir plus grand.

Je vivais alors dans la désillusion et la résignation, je t'avais prévenue pourtant... Un jour, j'allais te quitter. J'ai tout essayé, à commencer par y croire, à faire de jolies photos de nous, participer aux concours My Little Paris, écrire au service client... J'ai reçu de l'indifférence. Tant d'efforts déployés pour se reconquérir et qui restent vains. Il y a un moment dans sa vie où il faut savoir être objectif et se prendre en main. C'est dur de se rendre à l'évidence mais on n'est plus sur la même longueur d'ondes. Peut-être y suis-je moi aussi pour quelque chose ?

My Little BOX JE TE QUITTE meyonie



Loin de tes engagements, les produits que je recevais ne correspondaient pas à mon profil ou bien j'avais droit aux fonds de tiroir en miniatures déjà obtenues par le passé. Tu ne tiens pas tes promesses et je ne peux plus t'accorder ma confiance. En plus de cela, le coup de graâce a été la légère augmentation : de 13€, nous passions à 16,90€, seriously ? 16,90€ sans compter les frais de ports (oui, le "plus 1€" pour se faire livrer dans un relais par exemple), mais tu te fiches de qui au juste ? Et c'est quoi ce pochon beauté à moitié vide, ces goodies inutiles et cette box qui s'allège au fil des mois, on en parle ?

Je suis fatiguée de t'attendre chaque mois, tout ça en n'étant même plus sûre de te vouloir vraiment. Avant c'était mieux, avant je trépignais et comptais les jours pour te prendre dans mes bras, désormais je te pose sur la table du salon et je pars me faire les jambes. Oui, je daigne t'ouvrir ou démontrer un quelconque signe d'affection. C'est dommage d'avoir tout gâché mais c'est la vie, restons-en là, c'est mieux pour tout le monde. Je sais que là-dehors, il y a des box qui sont faîtes pour moi.

Meyonie
data-matched-content-rows-num="3" data-matched-content-columns-num="3"
Ajouter les points
15
Points
Meyonie
Léo, 28 ans et toutes mes dents. Espiègle et blogueuse de bons plans à plein temps.