Geek

Partenariat et blog, toujours un succès ?

04 août 2014 - 14 : 00
Quand j’ai lancé mon blog de cuisine, j’avais dans l’idée que publier des recettes me forcerait à manger sainement. J’étais en thèse, au moment de la rédaction, j’avais déjà perdu plus de 10 kilos, bref il fallait que je me reprenne en main. Comme beaucoup d’activités je me suis prise au jeu, faire de nouvelles recettes, les photographier, les mettre en valeur mais surtout les partager, avoir votre approbation vous lecteurs et en arriver à avoir des followers. Puis, un jour, un petit mail est arrivé, discrètement sans chichi avec dans son titre le mot Partenariat, et voilà comment l’aventure des partenariats a commencé.

Pour ma part, le principe général d’un partenariat est le suivant : une enseigne me fournit un ou des produits (matériel ou consommable) que je présente sur le blog. Je réalise en général une photo du produit reçu, je décris brièvement la marque et fais apparaître son logo. Ou plus directement, j’utilise le produit dans mes recettes. Ensuite, dans l’onglet partenariat, je place le logo du partenaire, un bref résumé de la marque et les liens vers les recettes qui utilisent le cadeau.

Chaque partenariat a ses propres règles : vous avez le partenariat classique, où le partenaire demande juste une mise en évidence et ne s’implique pas plus que ça. Certains partenaires mettent même un lien sur leur site pour mettre en évidence votre blog. On trouve aussi le partenariat avec gain, notamment pour le matériel : si quelqu’un commande le matériel en passant par votre blog, vous touchez des royalties.

En général, les partenariats se passent bien puisque nos blogs permettent aux marques de se faire une publicité à moindre coût. Malheureusement, certains l’ont bien compris et surfent sur cette vague en abusant des blogueurs. On a tout d’abord le cas de la marque qui n’envoie qu’un bon de réduction. Certes, c’est déjà quelque chose mais ça veut dire qu’en plus de la pub gratuite que le blog fait, on doit mettre de notre argent pour acquérir le produit. J’avoue que, pour ma part, je regarde quand même le montant du bon de réduction avant d’accepter.

Si tout partenariat entraîne des règles à suivre, celles-ci doivent être en adéquation avec la politique de votre blog. Oui mais voilà, ce n’est pas toujours le cas : notamment avec les partenariats que j’appelle à huis clos, c’est-à-dire qu’on a le droit de parler de la marque, d’utiliser les produits mais interdiction de dénigrer la marque ou de donner un avis négatif. A ce niveau, on voit déjà qu’en tant que blogueur on perd son droit d’expression mais surtout sa liberté. Car quand le produit n’est pas bon… il est interdit de le dire.

Enfin, lorsque le partenaire fixe les règles, il faut bien faire attention à ce qu’elles entraînent et ne pas se retrouver à devoir publier un minimum d’articles avec le produit, comme cela me l’a été demandé (parfois un article minimum par mois).

En conclusion, je dirai que cela fait maintenant plus de deux ans que le blog est en collaboration avec des partenariats. Certains ont été courts ou non renouvelés. D’autres m’ont permis de découvrir de superbes marques que j’ai plaisir à mettre en avant. De nouveaux sont en négociation… Avec l’expérience, je prends très au sérieux les demandes de partenariats que je peux recevoir en identifiant bien les produits, la marque et l’interlocuteur. Je n’accepte pas tout et je me permets de fixer certaines règles. Je garde ainsi toute ma liberté et je continue à me faire plaisir !
Ajouter les points
15
Points