Famille

Le paradoxe de l’amour à l’ère 2.0

30 janvier 2013 - 19 : 08
par Mylène

En tant que blogueuse passionnée (comme nous toutes, je pense :)) et vraiment touche-à-tout pour ce qui concerne les métiers et ressources du web, je me demande de plus en plus si Internet est une avancée ou un vrai frein pour les rencontres amoureuses qui durent.


 

Attention, autant vous le dire tout de suite, je fais partie des fervents défenseurs du net et j’adore les possibilités que cela offre : je fais mes courses et mon shopping en ligne, je suis plus que ravie de découvrir de nouveaux créateurs ou petits restos vraiment sympas perdus au fond de la pampa (je pars souvent en vadrouille les weekends ;)) et qui n’auraient certainement jamais retenu mon attention sans leur site Internet, et j’aime l’idée que la culture et l’info (ou l’intox, d’ailleurs ^^) soit accessibles à tous et à tout moment.


 

J’ai ainsi l’impression d’avoir le plus grand choix possible et d’être vraiment plus libre qu’à l’époque de nos grands-parents où il fallait nécessairement accepter d’être ce qu’on appelle une clientèle captive auprès de son boucher / épicier / maraîcher (au choix), tout simplement car il n’y en avait pas d’autres dans le village.


 

Maintenant, je me demande vraiment si cela vaut aussi pour les rencontres amoureuses. Outre les grands Meetic et autres Adopteunmec qui manifestement peuvent laisser des séquelles assez sérieuses (^^) si l’on en croit l’illustration vraiment rigolote d’Aysseline, un nombre assez incroyable d’autres sites proposent de rencontrer des célibataires sur le net ou de proposer des activités à des célibataires qui partagent les mêmes centres d’intérêts que nous, notamment avec Voyons Nous – rappelez-vous, je vous en avais parlé il y a quelques mois car j’avais trouvé le concept original.


 

Du coup, je me dis que, décidément, à l’heure où nous avons Internet et tous les moyens de communication possibles et imaginables à notre portée, nous n’arrivons malgré tout plus à communiquer. Car c’est toujours le grand paradoxe qui se pose : y a-t-il une telle multitude de sites de rencontres parce qu’il y a beaucoup de célibataires désespérés à la recherche de l’amour, ou est-ce parce que ces mêmes célibataires recourent trop souvent aux sites de rencontres (et perdent donc peut-être confiance en eux à force de tomber sur des relations vides de sens ou non stables et surtout de ne pas s’en rendre compte tout de suite) qu’ils restent justement… célibataires ?


 

Je sais, je suis en plein questionnement philosophique, aujourd’hui… Bon, trêve de plaisanterie, maintenant que vous avez lu le sujet, top chrono : vous avez une heure avant que je ne relève les copies !


 

(Mais naaaaan, c’était une blague. Ceci dit, je veux quand même bien votre avis en commentaire si vous aussi vous vous posez la question ;))

Ajouter les points
15
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls, amoureuse des jolies photos, Consultante Avène et maman d'un petit bout de chou. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!