Humeurs

Guide de la machine à laver à l’usage des hommes

14 décembre 2012 - 07 : 55

Cher Monsieur,

Vous venez d’acquérir le lave-linge que je suis, ou simplement de découvrir mon existence sans doute à cause de l’absence de votre femme (ou de votre mère). A moins que celle-ci n’ait décidé de faire la grève du linge suite à une énième remarque du type « C’est pas toi qui lave, c’est la machine. »

Et si vous vous décidez à lire ce guide aujourd’hui, c’est parce qu’il semblerait que je ne vous donne pas entière satisfaction, sinon vous vous en seriez bien passé, n’est-ce pas ? Je suis un modèle de sophistication et de perfection, votre femme (votre mère ?) vous l’a dit. Or, vous ne retrouvez toujours pas votre linge propre, plié et repassé dans votre placard ?

Nous allons donc lister ci-dessous les pannes et dysfonctionnements les plus couramment rencontrés.

Je ne vous demande pas si les branchements ont été correctement effectués, les bons robinets ouverts et une évacuation prévue, ce serait une offense à votre chromosome Y (celui du bricolage, donc).

#1 : Un lave-linge, si perfectionné soit-il nécessite d’être rempli par la méthode dite « à la main ». Prenez le temps de faire le tour de votre appartement, ramassez soigneusement tout le linge sale que vous trouverez dans le salon, la chambre, la salle de bains. N’oubliez de regarder sous le lit, sous le canapé, sur les dossiers de chaises, bref partout où le linge se dépose habituellement. Regroupez tout ce que vous venez de ramasser, l’idéal étant pour cela d’utiliser un ustensile que l’on nomme généralement « panier à linge sale ».

A toutes fins utiles, si vous vivez en couple (ou chez votre mère) faites une petite enquête, il est probable qu’un tel instrument existe déjà. N’hésitez pas à ouvrir les placards de la salle de bain, il se peut qu’il s’y trouve. Vérifiez également dans la buanderie (c’est le nom le plus généralement utilisé pour désigner la pièce où se trouve les machines qui vous seront utiles pour parvenir à vos fins, elle peut receler bien d’autre trésors, mais nous y viendront).

#2 : Je suis un lave-linge high-tech, néanmoins, je n’ai qu’un seul tambour (le cylindre avec les trous dans lequel il faudra mettre le linge) et je ne peux donc pas trier moi-même le linge. Or celui-ci se compose de plusieurs groupes : le blanc, la couleur, le délicat, le « à laver à la main », le « à nettoyer à sec ».

Bon, alors là, j’aime autant vous prévenir, c’est loin d’être aussi simple que ça en a l’air. Le « blanc » ne désignant pas forcément le linge de couleur blanche mais plutôt celui que l’on peut laver à une température élevée (non 38,5°C ce n’est pas ce que l’on appelle une température élevée pour le linge, on va dire que c’est plutôt 90°C). Et là encore, attention, si vous lavez un textile délicat à 90°C, il y a de fortes chances (100%, en réalité), qu’il revienne à votre petit frère ou à votre fils (dans le meilleur des cas) ou qu’il finisse en serpillère (le mode d’emploi de la serpillère n’étant pas inscrit dans vos gènes masculins, je vous déconseille de tenter l’expérience).

Vous pouvez choisir l’option de tout laver à froid et en « mode délicat » mais il se peut que vos cols de chemises et chaussettes de sport n’en ressortent pas immaculés.

Vous l’aurez compris, cette étape du tri est donc cruciale entre toutes et mérite que l’on s’y attarde. Au début, ça peut prendre du temps mais avec l’expérience, vous n’aurez même plus besoin de vous reporter au tableau des pictogrammes pour savoir ce que signifient les hiéroglyphes de vos étiquettes (si vous ne coupez pas les dites étiquettes dès l’achat parce que « ça gratte »).

#3 : Après avoir mis le linge dans le tambour, il faut mettre de la lessive. Et de l’adoucissant. Éventuellement, un anticalcaire. Si vous vivez seul, il est probable que vous aurez acheté le premier bidon de lessive qui soit, alors lancez-vous et versez la quantité indiquée dans la boule généralement vendue avec le flacon, ou remplissez le compartiment adéquat. Si vous vivez en couple (ou chez votre mère), vous risquez de tomber sur l’équivalent du rayon lessive du supermarché. Laissez parler votre instinct, si vous lavez du blanc ne choisissez pas la lessive « qui préserve les couleurs foncées », les fabricants ne tendent pas ce genre de piège à leurs clients.

#4 : Il ne vous reste plus qu’à sélectionner le programme et la température adéquats ! Comme pour les lessives, il n’y a pas de piège. Lancez-vous enfin en appuyant sur « Départ ». C’est la machine qui lave !

#5 : Selon le programme choisi, la durée du lavage peut varier entre 30 minutes et 2 heures. Une fois que j’aurais fini, vous pourrez (bientôt) profiter de votre linge propre. Il vous suffit maintenant de vider le tambour et d’étendre le linge (il est prouvé que le linge resté en boule pendant 3 jours dans la machine sèche mal et sent mauvais). Vous pouvez aussi utiliser le sèche-linge, c’est l’appareil qui doit se trouver près de moi et me ressembler un peu. Attention toutefois, tout ce qui sort de mon tambour ne peut pas sécher en sèche-linge (vous prenez des notes, là ?), il faut pratiquer un nouveau tri…

#6 : Vous tenez le bon bout, une fois votre linge étendu ou chargé dans le sèche-linge, il va sécher TOUT SEUL. Vous n’aurez plus qu’à le repasser. Pour cela, reportez-vous au mode d’emploi de la centrale à vapeur de votre femme (ou mère) et dépêchez-vous d’ingurgiter ses 1254 pages, vos collègues de bureau commencent à trouver que vous sentez le fennec et que si certains créateurs font du froissé glamour, le look « j’ai dormi avec mon costard » n’est pas du meilleur effet !

A lire aussi :
10 choses qui montrent que mon homme est toujours un grand enfant
Pourquoi l'homme et la femme ne se comprennent pas
Mon homme est un papa poule, et toute la famille s'en porte très bien
♥ C'est à se demander si les mecs...

Article rédigé par La Fée du Lac 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez retrouver La Fée du Lac directement sur son blog.

Ajouter les points
15
Points
La Rédac' SBG
Toute l'équipe de la rédac' travaille d'arrache-pied pour vous proposer des articles intéressants, tester les dernières nouveautés, dénicher des bons plans et vous proposer de beaux concours. Suivez le webzine sur les réseaux sociaux pour ne pas rater nos derniers articles !