Culture

Once upon a time, les contes de fées revisités

29 novembre 2012 - 17 : 55
Je ne suis pas une grande série-vore mais j’ai quand même mes petites préférences : j’aime les séries tirées de la vie réelle, les fictions ce n’est pas trop mon truc. The Big Bang Theory, New Girl, Modern Family sont notamment mes petits chouchous du moment.
 


Bon, ce n’est pas pour autant que le fantasy, fantastique et compagnie ne me plaisent pas, mais uniquement dans les films. Pourquoi ? Parce que. Oui je n’ai aucune explication, j’ai toujours cru que j’allais m’ennuyer devant une série fantastique. Je pense que j’ai été traumatisée par Stargate, que je déteste (pardon aux fans). Mais ça c’est une autre histoire.


 


Néanmoins, il existe un bien joli adage que j’aime suivre : « Il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis ». Et vu que je suis têtue, je m’évertue à tout faire pour ne pas être (trop) imbécile alors je change souvent d’avis.


 


Est donc arrivé un beau jour, où n’ayant plus de série à visionner, je me suis mise à regarder lesquelles avaient du succès en ce moment. Oui je suis un petit mouton qui aime savoir ce que tout le monde aime pour ne pas être à côté de la plaque. Et chemin faisant, je suis tombée sur « Once upon a time » avec un synopsis qui ressemblait à peu près à ça : « Les contes de fées remaniés à la sauce d’aujourd’hui. Des personnages coincés dans notre monde qui ne se souviennent de rien. Et une seule personne peut les sauver. » Hmmmm mouais. Voilà quelle a été ma réaction au début. Encore un truc sans queue ni tête avec 3500 effets spéciaux et des personnages aux noms compliqués. J’aime exagérer les préjugés.



Et puis j’ai regardé le premier épisode parce que bon, pourquoi pas. Et puis le deuxième. Et puis le troisième. Et là pendant que j’écris cet article, j’ai hâte de regarder tous les suivants.


 

 


 

Pourquoi ? Parce que l’histoire est super originale, j’avais peur au regard du synopsis de ne rien comprendre ou de trouver ça ennuyeux mais l’histoire vous tient en haleine. J’ai envie de savoir la suite et je m’attache aux personnages. Blanche-Neige devenue institutrice, Jiminy Criquet un psy, le prince charmant un amnésique, le petit chaperon rouge une jeune serveuse sexy, etc… Toute l’histoire tourne autour d’une malédiction lancée par la méchante reine (merveilleusement bien jouée par son actrice au passage). C’est fantastique, sombre, haletant, bref je vous la conseille.


 


Je ne cesse par contre d’imaginer ce qu’une telle histoire donnerait en tant que film car bien que je sois au début de la première saison, je me demande ce qu’ils pourront inventer pour les épisodes suivants… Il y a quand même 22 épisodes de 40 minutes rien que pour la première saison et une deuxième est en cours de diffusion en Amérique. J’ai hâte de savoir la suite…


 

Article rédigé par Lune Turquoise.



 
 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez retrouver Lune Turquoise directement sur son blog.

Ajouter les points
15
Points
La Rédac' SBG
Toute l'équipe de la rédac' travaille d'arrache-pied pour vous proposer des articles intéressants, tester les dernières nouveautés, dénicher des bons plans et vous proposer de beaux concours. Suivez le webzine sur les réseaux sociaux pour ne pas rater nos derniers articles !