3916-gommage-pieds-doux-astuce-beaute-reunion-974

J’ai testé pour vous : le cosmétique maison !

En attendant de connaître enfin le styliste qui officiera chez Shiaparelli et de voir le défilé du nouveau directeur artistique de Léonard, j’ai trouvé une occupation passionnante. Faire des matchs produits de beauté conventionnels (c’est-à-dire d’une marque lambda) vs produits naturels, voire produits maison.

 

Parce qu’on nous serine avec les bienfaits naturels (qui ne sont pas forcément bio, d’ailleurs) d’un côté, tandis que les marques traditionnelles nous étourdissent de l’autre avec l’efficacité de leurs nouvelles molécules ultra chimiques mais ultra performantes.
 

Moi, je dis, faut voir le résultat.

 

Comment ça se passe : d’abord, j’ai récupéré une recette naturelle cet été. Attention, pas n’importe laquelle : une sérieuse! Parce qu’il y a un peu à boire (et surtout à manger) dans les trucs maison. Donc, une recette avec des ingrédients bien softs.

 

2 c. à s. de gros sel (pour nettoyer et enlever les rugosités)
2 c. à s. de sucre en poudre (pour gommer)
1 c. à s. de jus de citron (pour rafraîchir et cicatriser)
1 c. à s. d’huile d’olive (pour nourrir, adoucir et assouplir)

 

Si vous êtes snob, faites comme moi : prenez de la fleur de sel (je n’avais que ça sous la main la première fois), du sucre roux, parce que ça se dissout moins vite, oui, mon gommage maison commence à être luxueux!), du citron au pif et de l’huile d’amande douce (pas envie de sentir la tomate provençale non plus…). Et mélanger le tout dans un petit bol.

Je vais m’assoir sur le bord de la baignoire because risque de pieds bien huileux et poisseux ensuite. Et je masse consciencieusement de la cheville aux orteils.

 

Ce qu’en dit Stelda : ça fonctionne ! Trop cool. Les pieds vraiment tout doux. Mais les callosités sont un peu réfractaires. Quelques jours après, j’ai recommencé l’opération avec de l’huile d’olive (cette fois, c’est ce que j’avais sous le coude) et toujours nickel. Je pense qu’utilisé régulièrement, ça évite justement ces satanées callosités et réduit considérablement celles qui existent.

 

C’est en passant cette semaine chez Marionnaud que l’idée du match m’est venue. Dans un bac, un grand tube de gommage pour les pieds me tendait les bras. A 50%, soit 5 euros et des poussières, j’ai pris le risque.

Hop, retour les pieds dans ma baignoire et voyons voir si ce soin « gomme impeccablement les peaux mortes et les amas de kératine qui alourdissent le pied ».

 

Ce qu’en dit Stelda : l’odeur est divine, un mélange de lait et de coton, ça sent le bébé. Et les pieds sont très doux aussi. Mais niveau gommage, ma bolée maison a fait le même boulot.

 

Conclusion : 

1. pour ma prochaine mixture, je prendrai de l’huile de monoï comme ça mes pieds sentiront bon, ah !

2. j’aurais pu payer 11 euros un produit qui se trouvait dans ma cuisine…

3. dans les deux cas, me masser les pieds m’a fait un bien fou.

 

Je vous laisse énoncer le verdict !

 

Article rédigé par Stelda


 
 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez retrouver Stelda directement sur son blog.

Ces autres articles pourraient vous plaire !

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Design by So Busy Girls - Copyright 2011-2014