27 400 Followers
26 494 Fans
6 048 Abonnés
4 099 Suiveurs
6 102 Abonnés

Lettre ouverte à ma meilleure amie

1 Partages Facebook 1 Twitter 0 Google+ 0 Email -- 1 Partages ×

petites filles photo enfance Lettre ouverte à ma meilleure amie

 

Lettre ouverte à ma meilleure amie qui reste une des rares choses constantes dans ma vie angoissante pleine de changements et d’incertitude. Lettre à un petit bout de femme bientôt majeur avec qui je partage tout depuis presque dix huit ans.

 

Lettre à celle qui est si différente de moi, qui préfère le rock et l’électro quand j’aime la pop et la folk, qui adore le jaune alors que je porte du rose, qui aime le théâtre absurde alors que je ne jure que par le classique, qui ne supporte pas les comédies musicales et les films romantiques auxquels elle préfère les films d’horreur et d’action que je ne supporte pas, qui fait de la musique quand je fais de la danse, qui a une passion pour les jeans alors que je collectionne les robes, qui est plus chien alors que je suis plus chat, qui lit des livres sérieux quand j’en suis encore aux romans pour enfants, dont les cheveux sont noirs de jais quand les miens sont miel, qui voue une adoration à Kipling et Volcom alors que je me pâme pour Repetto et American Apparel, qui est plus cuir que dentelle à l’inverse de moi, plus Glumy Bear qu’Hello Kitty aussi. A ma meilleure amie qui aime les villages, la montagne et le silence quand je meurs si je vis hors d’une grande ville bruyante ou loin de la mer, qui aime les histoires d’amour à distances et complexes quand je les aimes simples et sur place, qui a un don pour l’anglais quand je m’adonne à l’espagnol, elle qui est enfant unique alors que j’ai un frère et une sœur (que je lui prête, bien volontiers), qui aime l’art moderne alors que je n’y pige rien, qui vit dans une maison quand j’ai un appartement. A ma meilleure amie qui a tellement de point de divergence avec moi et qui me complète si bien.

 

Mais aussi lettre à ma meilleure amie, mon double, ma sœur jumelle. A celle qui est née tout juste deux jours après moi, au même endroit que moi, qui est aussi scorpion, qui se dispute aussi avec sa mère, qui a aussi une famille complexe/compliquée/étrange/barge (rayez les mentions inutiles), qui mesure moins d’un mètre soixante-dix (même si tu es plus grande), qui a eu son bac L avec mention Bien, qui aime tant la mode et le chant, qui a déménagé, qui voue un culte à H&M, et au Starbuck, et au Dunkin  Donuts, à celle qui connaît la véritable signification de November Parade et du Strange book, qui aime les kit Cupcakes, qui peut parler les mêmes langues que moi. A celle qui aime les séries télé, certes pas les mêmes mais les séries télés quand même, qui aime Twilight (tu as pleuré aussi, ne mens pas) et le pop-corn au micro onde, et la Häagen-Dazs, et les sushis, qui écrit mais qui ne le montre à personne, qui assume de porter des talons très hauts, des jupes très courtes et des tenues très décalées, qui a le syndrome de Peter Pan, qui connaît la douleur qui revient quand on évoque cinq années si particulières, qui connaît tout mes secrets, qui a eu les cheveux teints, à celle qui sait ce que sais sur les histoires d’amour tordues et pas facile à avouer, qui partage son rasoir pour les jambes, qui aime les bagels de Barcomies et Berlin, qui partage mes fous-rires, mes larmes, mes colères.

 

A toi mon cœur avec qui je partage mes plus beaux moments d’enfance, mes plus beaux souvenirs. A toi ma sœur sans qui je ne peux imaginer vivre, qui est le miroir le plus honnête qui soit, celle qui sait dire les choses sans prendre de gants, celle de qui je peux tout accepter, celle à qui je pardonne tout, celle que je ne juge pas et qui ne me juge pas. A toi, qui m’aide à vivre depuis presque dix-huit ans, qui rend la vie moins moche, qui sais tout de moi. A toi qui porte le même prénom que ma mère et qui un jour je l’espère portera le même prénom que ma fille. A toi que j’aime de tout mon cœur et pour qui je donnerai ma vie cent fois. Parce qu’une meilleure amie, nous n’en avons qu’une. A toutes les meilleures amies de la planète, pensez à la chance que vous avez. Je lève mon verre bien haut à vous toutes et plus particulièrement à toi, ma meilleure amie (comme dans la chanson de Lorie qu’on écoutait à six ans). Avec tout mon amour.

 

Article rédigé par Mademoiselle A.

mademoisellea1 140x140 Lettre ouverte à ma meilleure amie
 
 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez retrouver Mademoiselle A directement sur son blog.

5 réponses à Lettre ouverte à ma meilleure amie

  • bienvenu dit :

    bonjour

  • La meilleure amie en question ;) dit :

    Ma petite Anna, je viens de lire ton article il m’aura simplement suffit d’arrivé au second paragraphe pour commencer à déverser un torrent de larme. Nous avons grandi ensemble et par conséquent tu es comme une soeur pour moi, celle que je n’ai jamais eu. Je regrette hélas qu’on ne puisse plus se voir aussi souvent, et cette distance est une véritable torture. Il y a à peine plus de deux ans nous nous retrouvions après cinq ans de séparation. Ce fut probablement un des plus beaux jours de ma courte vie, dans le magasin de mes parents alors que tu revenais du ski. Je me souviens de toi dans ta robe Yumi, assortie d’un jeans slim et d’une paire de ballerine. Je t’ai aperçu depuis la vitrine, et c’était bien toi. Après cinq ans je te revoyais enfin, toi ma soeur. Il est vrai que nous sommes deux personnes complètement différentes mais comme le dit le proverbe « les opposés s’attirent ». Tu es un modèle pour moi, car tu as des rêves plein la tête mais tu fais toujours tout pour les réaliser. Tu es une personne incroyablement courageuse, et sous tes allures d’hello kitty addict’ tu es quelqu’un de très mature. Je t’admire, pas seulement car tu es ma meilleure amie, mais parce que tu es quelqu’un extraordinaire et crois moi je te connais suffisamment pour l’affirmer ! Cela fait 18 ans bientôt qu’on se connait, qu’on partage tout, qu’on rigole et qu’on pleure ensemble. Tu es la seule pour qui je n’ai aucun secret et avec qui j’ai passé la plus tendre partie de ma vie, mon enfance. J’espère vraiment que mon deplacement sur Aix nous permettra de nous voir plus, car j’en ai besoin, tu me manque terriblement. Ton départ en Janvier me fait un petit pincement au coeur, même si je suis consciente que tu réalise un de tes plus grands rêves et qu’une fois là bas tu pourras faire un gros f*ck à tout ceux qui ne t’en croyaient pas capable.

    En tout cas, un grand merci pour cette lettre chargée en émotions, que je trouve tout simplement magnifique. C’est une sensation formidable de savoir que dans la vie on a une meilleure amie, la seule qui nous comprenne et pour qui on pourrait donner sa vie. Je t’aime <3

  • ItemLiz Girl dit :

    Bien jolie déclaration… l’amour tout simplement…. une meilleure amie, c’est comme une soeur mais en mieux (puisque choisie et non subie… quoique la mienne de soeur est la perfection..)…
    Merci pour ce texte.

    • bienvenu dit :

      :roll: salut

      Lettre à celle qui est si différente de moi, qui préfère le rock et l’électro quand j’aime la pop et la folk, qui adore le jaune alors que je porte du rose, qui aime le théâtre absurde alors que je ne jure que par le classique, qui ne supporte pas les comédies musicales et les films romantiques auxquels elle préfère les films d’horreur et d’action que je ne supporte pas, qui fait de la musique quand je fais de la danse, qui a une passion pour les jeans alors que je collectionne les robes, qui est plus chien alors que je suis plus chat, qui lit des livres sérieux quand j’en suis encore aux romans pour enfants, dont les cheveux sont noirs de jais quand les miens sont miel, qui voue une adoration à Kipling et Volcom alors que je me pâme pour Repetto et American Apparel, qui est plus cuir que dentelle à l’inverse de moi, plus Glumy Bear qu’Hello Kitty aussi. A ma meilleure amie qui aime les villages, la montagne et le silence quand je meurs si je vis hors d’une grande ville bruyante ou loin de la mer, qui aime les histoires d’amour à distances et complexes quand je les aimes simples et sur place, qui a un don pour l’anglais quand je m’adonne à l’espagnol, elle qui est enfant unique alors que j’ai un frère et une sœur (que je lui prête, bien volontiers), qui aime l’art moderne alors que je n’y pige rien, qui vit dans une maison quand j’ai un appartement. A ma meilleure amie qui a tellement de point de divergence avec moi et qui me complète si

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

classement-ebuzzing
Inscris-toi à notre newsletter !
newsletter