27 400 Followers
26 494 Fans
6 048 Abonnés
4 099 Suiveurs
6 102 Abonnés

10 bonnes excuses pour ne pas craquer

0 Partages Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Email -- 0 Partages ×

Fallait que ça sorte. Mon budget fringues a suivi une courbe inversement proportionnelle à l’inflation. En dix ans, il a été divisé par mon nombre d’enfants (je n’en ai pas 10 mais 3, ce qui égale largement un budget de modasse).

 

Si j’ai encore de bonnes excuses pour flamber (voir le coup de la baignoire), j’en suis de plus en plus souvent réduite à trouver de bonnes excuses pour ne pas craquer.
 

femme nue dans un caddie woman naked 10 bonnes excuses pour ne pas craquer

 

Je commence à en avoir un sacré stock :

 

1. Ca ne sera plus à la mode dans deux mois

2. Je peux trouver la même veste moins chère

3. Variante : je trouverais un blouson de cuir mieux coupé chez RedSkins

4. …mais je n’en trouve pas. Ou à 300 euros non soldé. Donc, exit la veste (300 euros = 6 mois de centre aéré, hé ho!)

5. …je vais regarder sur Internet, ça sera moins cher

6. …mais je DETESTE acheter des vêtements que je ne peux pas essayer + porter tout de suite, donc je n’achète pas. CQFD.

7. Je l’ai déjà en 10 exemplaires.

8. J’ai déjà beaucoup de gris / de rose / de rouge / de kaki

9. Ca n’ira avec rien.

10. Je ne le mettrai jamais (excuse parfois inefficace, j’avoue… mais ça peut fonctionner pour vous).
11. Les talons sont trop fins, je vais les flinguer.

12. Les talons sont trop gros, c’est moche.

13. Les talons sont hauts, c’est la mort avec la poussette.

14. Les talons sont trop bas, suis pas encore en déambulateur.

15. C’est trop court, j’ai plus 20 ans

16. C’est trop long, j’ai pas encore 60 ans.

 

Bref, je suis devenue la championne du raisin trop vert.
 
OK, je suis devenue bien plus difficile sur les coupes / matières / finitions et équitable friendly. Le divorce d’avec Zara, mon ex fournisseur officiel, m’aide aussi à tenir le coup. Mais il y a des jours où je me déprime moi-même.
 
Et puis, il y a encore de temps en temps des jours de grand n’importe nawak, que je vous raconterai très vite. Par l’exemple, l’histoire d’une pochette en cuir.

 
 

Article rédigé par Stelda


Stelda 150x150 10 bonnes excuses pour ne pas craquer

 
 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez retrouver Stelda directement sur son blog.

5 réponses à 10 bonnes excuses pour ne pas craquer

  • Lovely dit :

    pardon j’ai beugué je disais (un billet a venir sur mon blog)
    bisous et a bientôt!

    • Stelda dit :

      Merci Lovely :))Hélas, Emmaüs est trop loin et j’ai beau écumer les friperies, je ne trouve jamais ma taille!! Suis maudite, je crois :cry: .
      Bisous et à bientôt ;-)

  • Lovely dit :

    :grin: j’ai bien ri car je me retrouve beaucoup dans ton billet plus que génial puisque en général c’est le contraire qui nous faisons sur nos blogs, donner envie créer un besoin (il faut être honnète quand on y pense c’est un peu ça) bref, en gros j’ai adoré ton humour et l’idée !

    (penses a emmaus, parfois on y trouve des trucs VRAIMENT pas cher et très cool! ( un billet

  • Stelda dit :

    Je t’invite en stage quand tu veux, Colinette. Là, je crois que j’ai atteint le niveau formatrice :mrgreen:

  • Colinette dit :

    Rhooo bah chapeau, hein ! Moi j’en ai pas beaucoup des bonnes expcuses pour ne pas craquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

classement-ebuzzing
Inscris-toi à notre newsletter !
newsletter