On fait quoi en décembre ? (avec du survivalisme dedans)

 

Voilà la question à laquelle je ne m’attendais pas (oui, on est en juillet quand même) et que m’a posée l’autre soir le Macho… J’ai mobilisé mes neurones pour tenter de me souvenir si on avait un truc de prévu que j’aurais oublié et j’ai suggéré à la volée : – Noël ? Des cadeaux ? Un sapin ? Une crèche ? Une dinde ? Une dinde aux marrons ?

 

Tu noteras l’efficacité du brainstorming avec moi-même : décembre = Noël, donc. Le Macho, légèrement exaspéré, me rétorque : – Mais non ! Pour la fin du monde, là…

 

Ah ben oui, en décembre, juste avant Noël, on a « fin du monde ». LA fin du monde, annoncée par Nostradamus, les Incas et Paul le poulpe. Ah nan, pas Paul le poulpe, mais l’info est tout autant fiable, non ? – Ah oui. Du coup, tu crois que ce n’est pas la peine d’acheter des cadeaux ? On ne va pas se faire chier à courir les magasins si ça ne doit pas servir…, je réponds.

 

– Pfffff ! Alors là, j’ai mentalement noté de ne plus le laisser regarder les émissions de la TNT les soirs d’été, ils ne savent tellement pas quoi diffuser qu’on avait eu droit à un reportage sur des survivalistes. Si, je t’assure, toute une soirée, même !

 

Qu’est-ce qu’un survivaliste, me demanderas-tu… et tu auras raison, je ne savais pas non plus que ça existait (mais je le vivais plutôt bien, en fait). Et comme je suis certaine que t’as envie d’en savoir plus, je vais t’expliquer un peu, non ne me remercie pas !

 

Les survivalistes se préparent donc, au quotidien, à l’éventualité d’une catastrophe imminente… Certains construisent, par exemple, un abri enterré, avec un stock impressionnant de vivres et autres produits utiles (genre du PQ, des lampes de poche et je ne sais plus quoi d’autre). C’est bien un abri comme ça, en attendant la catastrophe, tu peux y aller pour le week-end. Enfin, si t’as envie de passer ton week-end en étroite promiscuité avec toute ta famille, tu peux.

 

D’autres avaient sacrifié leur piscine (oui, oui, t’as bien lu) pour en faire une sorte de serre et bassin à poissons qui leur permettrait de vivre en autarcie. Ils y élevaient des poissons, et y cultivaient aussi une sorte d’algue qu’ils pourraient manger, et des légumes bios aussi. Ils avaient plus de piscine mais ils avaient des algues répugnantes à préparer en soupes ou en smoothies. Bien sûr, ils avaient aussi des enfants qu’ils entraînaient à réagir en cas de catastrophe avec leurs petits sacs à dos de survie et tout.

 

Si tu veux en savoir plus, ou juste si t’es curieuse, tu peux te rendre sur le site du Survivaliste, dont la devise est la suivante : « Si la vie était un jeu… la seule règle serait de survivre ».

 

Le problème avec  ce genre de reportage, c’est que pour un mec un peu parano, c’est un peu comme une pub pour un nouveau shampoing ou les soldes de vernis à ongles pour toi et moi : vachement tentant !

 

Et voilà comment en une soirée devant la télé, je vais me retrouver à claquer l’équivalent du budget annuel de chirurgie esthétique de Demi Moore lors de ma prochaine escapade au supermarché. Ma liste de courses :

- Boîtes de conserve en très grande quantité (de quoi tenir 6 mois)

- Pâtes, riz, blé, semoule, sucre, farine et tout ce qui se garde facilement pendant des mois

- Essuie-tout et PQ (pour 6 mois aussi)

- Piles et lampes de poche

- Eau en bouteille et briques de lait en grosse quantité

- Groupe électrogène

- Fusil de chasse

- Dissolvant (non, en fait, ça c’est moi qui l’ai rajouté)

 

Heureusement, on a du stock de bois dans le jardin et un puits foré. Ah oui, il m’a aussi inscrite à l’examen du permis de chasse, histoire que je sois capable de tenir une arme et de m’en servir si besoin.

 

Et dire qu’il reste encore plusieurs mois, je vais sûrement bientôt revenir t’expliquer qu’on creuse un abri anti-atomique sous le garage. Ou qu’on a installé des douves autour du jardin et un pont levis. Ou qu’on cultive des algues dans le jacuzzi. Ou les trois, et d’autres encore.

 

Je crois que je vais quand même acheter plusieurs flacons de dissolvant, parce qu’on ne sait jamais, ce serait dommage de se retrouver avec une belle collection de vernis et de manquer de dissolvant, non ? Au secours, c’est contagieux, la paranoïa !

 

Et toi, tu fais quoi pour la fin du monde ?

 

Crédit photo : www.fr.freepik.com

 

Article rédigé par La Fée du Lac


 
 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez retrouver La Fée du Lac directement sur son blog.

So Busy Girls

So Busy Girls

La Rédac' de So Busy Girls vous propose ses bons plans, concours, codes promos et tout ce qui concerne l'équipe des So Busy Girls. Pour suivre tous les derniers articles du webzine, suivez-nous sur les réseaux sociaux !




Articles similaires

Bonne année (et Joyeuses Pâques ?) – deuxième round

  Quatre arriva donc en jaune fluo de la tête aux pieds (histoire de réveiller les morts ?) sous l’œil humide

Les cadeaux qui me feront toujours plaisir (et ceux plus risqués)

Bah oui, c’est Noël non ? Alors rêvons un petit peu plus et faisons le point sur les cadeaux inratables (ça

Si j’étais un homme… je n’abandonnerais pas ma chérie pendant 4 jours.

  A fortiori pas dans une ville qu’elle connait mal, et avec des gens qu’elle n’a pas vus depuis longtemps.  

7 commentaires

Ecrire un commentaire
  1. Em de Darlingest
    Em de Darlingest 25 juillet, 2012, 13:30

    Ton article est plein d’humour! C’est agréable de lire des choses de ce genre de temps en temps, ça change du quotidien :)

    Je te conseille de prévoir une bonne aération dans ton futur abris parce qu’entre le vernis et le dissolvant ça va être coton de respirer. Par contre, tu crois vraiment que vous allez pouvoir sortir si c’est la fin du monde? Faudrait peut-être prévoir un abris dans l’abris, juste pour le bois! Et pense aussi aux moments d’intimité, la fin du monde, ça doit donner des envies de reproduction, c’est dans nos gènes, il faut repeupler la Terre! Sinon y a aussi les moments d’intimité plus simples mais si courant comme aller aux toilettes! Ah bah oui, c’est mignon de se goinfrer de boites de conserves mais faut les évacuer après! Pense aussi à l’écran plat et au lecteur de dvd + dvd. Tu devrais peut-être même prendre un deuxième groupe électrogène au cas où… Parce que à ce rythme, je vais te conseiller de prendre un micro-onde, un aspirateur, un peu de déco (quitte à rester 6mois dans un trucs clos, autant que ce soit accueillant) et puis ce sera noël, faut pouvoir alimenter les guirlandes électriques! Du coup, un deuxième groupe ne sera probablement pas de trop. Prends en même un troisième si un des deux autres était défaillant (on ne sait jamais!) N’oublie pas de prendre quelques livres et de quoi t’éclairer (les bougies c’est bien mais dans un espace confiné ça pourrait mettre le feu, sans compter encore une fois qu’il faut bien prévoir l’aération!) Mais bon avec un mari comme le tien, vous avez déjà du penser à tout ça. Pense quand même à prendre une belle robe pour leur jour où vous ressortirez, on ne sait jamais sur qui on peut tomber!

    Des bises et bon courage pour trouver la cuisson parfaites des algues (vous devriez peut-être même commencer à en manger dès maintenant histoire de vous habituer!)

    Répondre à Em
  2. Em de Darlingest
    Em de Darlingest 25 juillet, 2012, 13:30

    Ton article est plein d’humour! C’est agréable de lire des choses de ce genre de temps en temps, ça change du quotidien :)

    Je te conseille de prévoir une bonne aération dans ton futur abris parce qu’entre le vernis et le dissolvant ça va être coton de respirer. Par contre, tu crois vraiment que vous allez pouvoir sortir si c’est la fin du monde? Faudrait peut-être prévoir un abris dans l’abris, juste pour le bois! Et pense aussi aux moments d’intimité, la fin du monde, ça doit donner des envies de reproduction, c’est dans nos gènes, il faut repeupler la Terre! Sinon y a aussi les moments d’intimité plus simples mais si courant comme aller aux toilettes! Ah bah oui, c’est mignon de se goinfrer de boites de conserves mais faut les évacuer après! Pense aussi à l’écran plat et au lecteur de dvd + dvd. Tu devrais peut-être même prendre un deuxième groupe électrogène au cas où… Parce que à ce rythme, je vais te conseiller de prendre un micro-onde, un aspirateur, un peu de déco (quitte à rester 6mois dans un trucs clos, autant que ce soit accueillant) et puis ce sera noël, faut pouvoir alimenter les guirlandes électriques! Du coup, un deuxième groupe ne sera probablement pas de trop. Prends en même un troisième si un des deux autres était défaillant (on ne sait jamais!) N’oublie pas de prendre quelques livres et de quoi t’éclairer (les bougies c’est bien mais dans un espace confiné ça pourrait mettre le feu, sans compter encore une fois qu’il faut bien prévoir l’aération!) Mais bon avec un mari comme le tien, vous avez déjà du penser à tout ça. Pense quand même à prendre une belle robe pour leur jour où vous ressortirez, on ne sait jamais sur qui on peut tomber!

    Des bises et bon courage pour trouver la cuisson parfaites des algues (vous devriez peut-être même commencer à en manger dès maintenant histoire de vous habituer!)

    Répondre à Em
  3. La belle bleue
    La belle bleue 14 juillet, 2012, 13:33

    J’invoquerai la neige, parce qu’elle nous sauvera de la fin du monde (si si).
    Puis comme j’aurai fêté mon anniversaire 15 jours avant, je pourrai mourir tranquille !

    Répondre à La
  4. sysyinthecity
    sysyinthecity 13 juillet, 2012, 22:59

    Je suis morte de rire !!! je vis la même chose à la maison !!! ils devraient peut-être se rencontrer ? :lol:

    Répondre à sysyinthecity
  5. ItemLiz Girl
    ItemLiz Girl 12 juillet, 2012, 22:36

    Excellent… je rajouterais une recharge MP3 et le MP3 (à brancher sur le groupe électrogène :) !) qui va avec (car s’il faut supporter chouchou 24/24h….) et quelques bons vieux bouquins… et une pince à épiler (s’agirait pas de se retrouver poilue au moment de rencontrer le seul beau gosse survivant !… )

    Répondre à ItemLiz
  6. Apodioxe
    Apodioxe 12 juillet, 2012, 22:24

    Je ne sais pas ce que je ferais mais j’ai bien ri en lisant ton article ! :grin:

    Répondre à Apodioxe

Laisser un commentaire


Notice: Undefined variable: required_text in /home/sobusygi/www/wp-content/themes/quadrum-theme/comments.php on line 78

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par une *

Votre adresse email ne sera pas publie.