Beauté

J'ai testé pour vous : le régime Natur House

01 mai 2017 - 07 : 33

Au mois de mars, j'avais décidé de me reprendre en mains. Trop d'excès tue l'excès et le résultat sur la balance était sans appel : + 12 kilos en 3 ans.

Attention, je ne fais pas partie de ces nanas complexées par leurs kilos en trop qui n'osent pas sortir de chez elles. Je sais que je suis méga bonne (hum hum…) avec mes « gros nichons » et mon « petit cul bombu » (pour préserver sa réputation, je tairai le nom de l’auteur de ces citations élégantes et du meilleur goût…).

Mais voilà, avec mes kilos en plus, je devais bien avouer que je ne pouvais plus m’habiller de la même façon, que ma forme physique n’était plus la même, et que, parfois, je n’entrais même pas dans un 42.

Le déclic a eu lieu pendant les vacances d’hiver. A la montagne, entre la combinaison de ski et l’ingestion répétée de raclette, tartiflettes et autres délices hypercaloriques, je commençais à me sentir vraiment mal.

Le 15 mars, j’ai donc attaqué une première phase de régime plutôt sérieuse. Je me suis rendue chez un médecin nutritionniste qui a construit pour moi un programme de chrononutrition.

Presque 4 mois plus tard, le bilan est plutôt positif, puisque sur la balance, j’ai perdu 6 kilos. Enfin, 6 kilos selon les organisateurs, 5 kilos selon la police (pour vous dire toute la vérité). Et depuis, je stagne. Quoique, ce terme n’est pas forcément exact. Il y a deux écoles : les pessimistes diront qu’elles stagnent ; les optimistes diront qu’elles stabilisent.

L’heure est aujourd’hui à la phase B. Après le dégraissage du mammouth, j’attaque la méthode Natur House, pour m’aider à passer un cap supplémentaire dans ma perte de poids et à garder le moral et la motivation.

Lire aussi : Vaincre mes kilos avec Natur House : pourquoi j'ai détesté

Il y a des centres Natur House un peu partout en France, vous devriez facilement trouver le vôtre. J’ai choisi le mien à deux pas de mon boulot car je trouvais ça beaucoup plus pratique.

Lors d’un premier rendez-vous, une diététicienne diplômée vous reçoit dans un petit bureau et vous assomme de questions. Tout y passe : vie familiale, antécédents médicaux, goûts alimentaires… Vient ensuite le moment de la pesée, avec une balance romaine (avec des poids) et à l’impédancemètre, qui permet, grâce à un courant électrique léger qui parcourt votre corps, de déterminer quelle est votre masse grasse et votre masse d’eau.

Bilan pour moi : 2 kilos d’eau à perdre (facile, on réduit un peu l’eau que je bois en trop grande quantité et on utilise un draineur….) et 6 kilos de gras (ça, ça sera plus dur).

Lire aussi : Comment j'ai perdu 8 kilos sans me priver

Hmmmm, ça veut donc dire que dans mon corps se baladent 6 kilos de beurre, de saindoux, d’huiles diverses, de crème fraîche, de fromage à fondue… Vaste programme.

Un peu choquée d’apprendre que j’avais tant que gras pur à perdre, j’appréhende l’étape suivante qu’est la prise des mensurations. Finalement, aucune surprise, ma morphologie « en H » (dixit William Carmimola et Cristina Cordula) de femme « poulpeuse » (citation brésilienne) se traduit par des chiffres cohérents.

Point positif, ma diététicienne me complimente sur mes cuisses fermes et sans cellulite. Forcément, avec l’armada de produits anti-cellulite dont je me sers…

Lire aussi : Comment j'ai réussi à perdre mes kilos de grossesse sans régime

On passe donc à la phase régime à proprement parler. Le mien se décompose comme cela :

PETIT DEJEUNER :

  • Boisson sans sucre
  • 1 laitage maigre
  • 6 biscuits spéciaux, 2 biscottes complètes ou 2 tranches de pain complet

COLLATION : fruit, compote ou jus de fruits

DEJEUNER :

  • Entrée : légumes crus + vinaigrette
  • Légume vapeur et viande blanche ou poisson ou viande rouge (2 fois/semaine)
  • Yaourt nature ou fromage blanc

GOÛTER : 1 portion de fruits

DÎNER :

  • Légumes crus, ou cuits, ou purée, ou soupe
  • Portion de protéines ou équivalence : omelette, poisson, jambon…
  • Yaourt nature avec deux cuillères à soupe de Redunat Fibres.

La consultation est gratuite. Ce qui se paie, ce sont les compléments ou produits  alimentaires prescrits pour le régime : pour moi, un paquet de biscuits pour le matin, un paquet de granulés de son Redunat et des ampoules de brûle graisse.

Vous repartez chez vous avec votre plan alimentaire, une liste des aliments autorisés et interdits, et les produits que vous avez achetés.

Une fois par semaine, vous avez un rendez-vous avec votre diététicienne pour faire le point et ajuster le régime si nécessaire.

Ce que j’ai vraiment apprécié, c’est que trois jours après la consultation, ma diététicienne m’a passé un coup de fil pour me demander comment je me sentais, si j’avais des envies…

Je ne peux pas vous en dire plus quant aux résultats, mon rendez-vous de suivi étant programmé pour demain. Ce qui est sûr, c’est que le service est top.

A recommander rien que pour ça.

Ajouter les points
15
Points