22 889 Followers
21 414 Fans
5 827 Abonnés
3 927 Suiveurs
6 014 Abonnés

Blogueuse, c’est pas un métier : les conseils pour devenir freelance

2 Partages Facebook 0 Twitter 2 Google+ 0 Email -- 2 Partages ×

relancer pénélope bagieu Blogueuse, c’est pas un métier : les conseils pour devenir freelance

 

Envie de vous mettre à votre compte ? Mon expérience et mes conseils vous donneront peut-être envie de vous lancer… ou pas…

 

Mes conseils :

 

1 – Etudier son secteur d’activité :

 

Je pense qu’avant de tout plaquer pour se mettre à son compte, il faut étudier son secteur d’activité. Est-ce un secteur en plein essor ? La concurrence est-elle forte ? Que pourriez-vous apporter par rapport aux autres pour vous démarquer ? Pour ma part, je suis webdesigner, c’est un secteur qui marche mais la concurrence est forte, il faut donc avoir un bon réseau.

 

2 – Avoir un réseau :

 

Le bouche à oreille ! Tout le monde vous le dira, c’est comme ça que ça commence et que ça dure ! Plus vous rencontrez de personnes, plus vous élargissez votre réseau. Ne restez pas dans votre coin, entourez-vous de personnes qui ont des activités complémentaires avec lesquelles vous pourrez travailler.

 

3 – Se faire connaître :

 

Cela dépendra de votre secteur d’activité, mais en général la communication sur le web est aujourd’hui bien plus efficace que la communication papier (flyers, affiches, magazines…). Aujourd’hui tout le monde est sur le net, il faut donc échanger sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter… Développez votre notoriété sur la toile !

 

4 – Être patient :

 

Ca ne marchera pas tout de suite, on commence à avoir un bon rythme et un salaire correct au bout de deux ans. Encore une fois, ce n’est que mon expérience qui vous parle mais autour de moi, c’était également le cas, pour d’autres c’est peut-être différent. Ne vous découragez pas, du moment que vous y croyez et que vous vous investissez, ça finira toujours par payer !

 

5 – Être organisé :

 

Le salaire ne tombe pas tout seul, il faut donc essayer de tenir un rythme en ayant des horaires réguliers. Quand j’ai commencé, je me levais à 10h, maintenant je me lève à 7h30 et à 8h c’est parti !

 

Il faut le savoir, vos horaires ne seront jamais les mêmes, des journées seront plus longues que d’autres mais on finit par s’adapter.

 

6 –  Savoir se faire respecter

 

Evitez de travailler le week-end, vos clients savent déjà que vous êtes à votre compte, ils pensent donc que vous êtes disponible 24h/24 7j/7, donc ne répondez pas aux mails ni au téléphone le week-end, sinon vous allez craquer ! Idem, pour votre devis, les clients ne sachant pas toujours le temps que peut vous prendre telle ou telle tâche, n’hésitez pas à leur signaler qu’il peut y avoir des surcoûts.

 

Les différents statuts :

 

Pour ma part, j’ai franchi le pas il y a deux ans et demi, avec le statut auto-entrepreneur, c’était très rapide, très simple et sans risque ! Le fait que M. Hollande veuille remettre en question ce statut ne nous enchante guère. Concurrence déloyale, selon lui. Euh, non ! Si, bien évidement, lorsque l’on commence, on propose des tarifs plus bas, on ne peut se le permettre très longtemps, sinon on ne gagne pas sa vie ! Moins de charges ? Oui effectivement, nous avons moins de charges, mais en contrepartie, nous ne pouvons pas déduire nos frais ! Donc au final, ce n’est pas un statut qu’il faut garder longtemps, le statut auto-entrepreneur est donc bien un statut qui permet de se lancer et de franchir le pas. N’hésitez pas à comparer les statuts pour en connaître les avantages et les inconvénients.

 

Les inconvénients :

 

Un salaire irrégulier, des horaires en dent de scie, le manque de collègue (si vous bossez de chez vous).

 

Les avantages :

 

Exercer un travail qui vous plaît, la liberté de pouvoir s’organiser comme on le souhaite, les challenges que vous relèverez.

 

J’espère que mes conseils vous auront apporté quelque-chose, n’hésitez pas à me laisser des commentaires. Si vous avez envie de découvrir mon travail et de me contacter, j’ai mon blog : www.delightson.com et mon site professionnel : www.carolyn-webdesign.com

 

Sources : dessins de Pénélope Bagieu
 

été devant mon Mac Pénélope Bagieu Blogueuse, c’est pas un métier : les conseils pour devenir freelance

 

Article rédigé par Delightson

delightson 140x140 Blogueuse, c’est pas un métier : les conseils pour devenir freelance
 
 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez retrouver Delightson directement sur son blog.

9 réponses à Blogueuse, c’est pas un métier : les conseils pour devenir freelance

  • ItemLiz Girl dit :

    intéressant…
    et je rajouterai, pour le côté boulot à la maison, l’habitude de traîner en tenue cool et donc, plus grand chose à se mettre pour sortir (mais une très nette diminution des dépenses fringues !)…

    • Delightson dit :

      Ahah ItemLiz Girl, c’est juste :)

    • lehatitia dit :

      AHAHAH mdr ! pire que juste !!!! je suis en voie d’aller me rhabiller et de profiter des soldes tiens ! mais c’est bien cela… en tous les cas article super intéressant et je me suis reconnue dans bien des points pour ne pas dire tous !!! encore bravo pour ce bel article !

  • Delightson dit :

    Merci Stelda,
    Je suis allée voir ton blog, il est très sympa!

  • Stelda dit :

    Passionnant et très complet, ton article. Merci de partager ton expérience! Je file découvrir ton site pro ;-).

  • Sifhel dit :

    Intéressant comme article ! Surtout que je songe me lancer dans l’illustration très prochainement.
    Par contre tu dis que c’est un statut pour se lancer mais, la plupart des illustrateurs freelance que je côtoie sont toujours indépendants au bout de 7/8 ans voir plus et ne comptent pas du tout stopper ce statu indépendant. Et franchement j’ai plutôt envie de rester indep tout le long ! Y a un changement à effectuer entre temps et dont je ne serai pas au courant ?

    • Delightson dit :

      Bonjour Sifhel,
      Merci pour ton commentaire, je parlais en fait du statut autoentrepreneur pas du tout du fait d’être indépendant. En fait, au bout de quelque temps je pense qu’il est plus intéressant de choisir un autre statut qu’auto-entepreneur, parce-qu’il en existe plusieurs qui permettent de déduire ses frais. Tu peux donc rester indépendant tout le long, du moment que ça marche, tu n’aurais aucune raison de te faire embaucher.

  • nyfea dit :

    Article tres interessant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

classement-ebuzzing
Inscris-toi à notre newsletter !
newsletter
Les derniers articles Humeurs
Les derniers articles Beauté