Famille

Edarling.fr ? J’y étais… #3

29 mai 2012 - 12 : 02
par Camille G


 

Vous l’attendiez toutes (et tous) : le débrief de ma première rencontre grâce au site de Internet edarling.fr. (N'hésitez pas à lire les épisodes 1 et 2 ;)).


 

Après avoir échangé plus de 8 jours (soit 294 sms et 4h d’appel), nous avons décidé de franchir le cap un soir après le boulot.


 

Je l’aperçois au loin. J’ai beau être myope, il a l’air de ressembler à ses photos. C’est un bon point. Jeans, veste et chemise, y a pas à dire, il est assez élégant. Autre bon point. (Oui, c’est comme à l’école, on les collectionne). Dès que l’on découvre une nouvelle personne, on nous conseille de nous fier à sa première impression. Avec lui, elle est assez positive, je l’ai tout de suite ressenti comme étant quelqu’un de posé, mature et accrochez-vous bien, de GALANT/RESPECTUEUX ! Depuis Le Blond, je commençais à perdre espoir de rencontrer des garçons « biens ».


 

Seul bémol : son, pardon SES, téléphones portables. Monsieur doit se montrer 100% disponible pour son boulot. Posés sur la table, ils sont là, prêts à sonner. Un des deux vibre, tout va bien, ce n’est que le perso… Principe pourri ou non (là n’est pas la question), je ne supporte pas que lors des rendez-vous l’interlocuteur sorte son mobile ! Je trouve ça mal élevé ! D’accord, les mecs n’ont pas de sac mais ne me faites pas croire qu’ils n’ont pas de poche ?! Passons…


 

Nous prévoyons de nous revoir le lendemain. Chose faite. Sous un grand soleil, nous nous sommes promenés dans un parc, avons pris un verre en terrasse et le soir même sommes allés voir la daube monumentale : La cabane dans la forêt (un film d’horreur qui ne fait pas peur et dont le scénario est totalement tiré par les cheveux). Il devait même venir m’encourager le jour d’après à ma compétition équestre mais il est tombé malade… C’est moi ou je suis porteuse de microbes ?


 

Et là (pour mes lecteurs assidus), on se souvient du Golden Boy qui avait feinté la grippe pour annuler notre week-end et foutre le camp en Italie avec ses petits copains…


 

BREF… Pour la première fois depuis le vrai dernier ex (c’était il y a 13 mois bientôt), je prends enfin le temps de découvrir quelqu’un. Terminés la précipitation, les plans sur la comète et les scénarios à la Spielberg.


 

Je me moque de savoir si je vais ou non tenter quoi que ce soit avec lui, j’ai envie d’apprendre à le connaître, point barre. Mais pour le moment, il a levé le camp dans le sud pour ses congés… Pendant ce temps, je continue à naviguer, par curiosité, sur edarling.fr. Toujours aucun email reçu et niveau « profils compatibles » je ne trouve pas les mots… AU SECOURS !


 

Compatibles de quoi en fait ?! Je ne saisis pas bien où sont nos points commun… Entre le plouc de service, le nain d’1m74 et celui qui se prend pour le beau gosse de service avec ses photos de kéké, j’ai du mal à saisir en quoi nous sommes com-pat-ibl-es ? Souvenez-vous de la photo mise en avant sur edarling.fr : un couple de médecin et d’avocat. Je ne veux pas passer pour l’arriviste mais je n’ai pas croisé de tels métiers !


 

Après tout, ce n’est peut-être pas plus mal que je me focalise sur un seul mec. J’en avais même perdu l’habitude ! On veut toujours plus et on s’imagine qu’on trouvera toujours mieux. Ce phénomène est amplifié virtuellement.


 

Bon, je vais me l’avouer méga honnête : oui, il me plaît. J’adore sa façon d’être avec moi et il m’apaise. Je n’arrive pas à décrire cette sensation. Le revoilà de retour dans la capitale. Je le vois ce soir, notre troisième rendez-vous et j’ai hâte…

Ajouter les points
15
Points
Camille G
Curieuse, Grande Gueule, Warrior mais complètement Fleur Bleue. Au fait je t'ai pas dit ? Je suis une gluten et lactose free pour avoir une belle peau (j'ai même créé une rubrique à ce sujet sur le blog pour vous aider à vaincre l'acné) !