L’art d’écrire n’importe quoi !

Un jour, j’ai décidé d’ouvrir un blog.

 

Je ne savais pas encore pour quoi faire mais une chose était sûre, j’aurais tout le temps la gueule ouverte, je jouerais à domicile, personne ne pourrait m’arrêter !

 

Pourtant, mon rapport avec l’écriture a toujours été tumultueux. A l’école, on me disait toujours que mes écrits étaient médiocres. Je me suis accrochée, j’en ai voulu, j’ai fait des mémoires professionnels ! Avant de rentre mes torchons, je les passais à mon cher père lui-même écrivain, mais attention un vrai, qui les relisait. Enfin… il se les tapait ! Oui, parce qu’en me les rendant, il me glissait toujours un truc du style : « Je n’ai pas trop compris le fond alors je me suis concentré sur la forme. J’ai dû prendre une pause pour aller à la pharmacie pour soigner ma migraine ophtalmique, c’est vraiment indigeste, ton truc ! ».

 

Une fois affranchie des écrits scolaires-professionnels, j’ai donc ouvert mon blog. Premier article, vu 5 fois, commenté une fois. Et encore, j’ai payé pour avoir un com et je suis moi-même allée sur ma page en anonyme 3 fois…

 

J’ai travaillé dur, j’ai posté le lien de mon torchon sur des pages n’ayant aucun rapport : chasse et pêche, les pyramides en Norvège, la vie sexuelle des mouches de Nouvelle Calédonie, … Deuxième article, vu 7 fois, je n’avais payé personne ! Troisième article, là je sens que j’ai grave de l’influence sur la blogosphère, vu 20 fois !

 

Quatrième article, j’ai dû valider 3 fois avant qu’il soit en ligne, même mon blog n’en voulait pas ! Puis, les com’s sont arrivés en masse. Le problème, c’est que personne n’avait compris le sens de mes propos ! J’ai tenté d’expliquer à travers mon billet que j’étais pour la domination des morues maritimes sur la Terre entière et sur toutes les espèces. Tout de suite, j’ai été accusée d’hégémonisme ! Comme quoi tous les dictateurs avaient commencé comme moi et qu’il fallait me fuir comme la peste. Hola ! Les mecs ! J’ai voulu faire de l’humour, de l’ironie quoi !

 

stats 300x224 Lart décrire nimporte quoi !

 

Personne ne m’a cru ! Alors, il y avait deux sortes de commentaires : ceux qui étaient pro-morues et ceux anti-morues ! Pour être franche, les deux m’insupportaient, je voulais juste être drôle et j’avais déclenché un mouvement presque aussi barbare que la 4ème guerre mondiale du Pôle Nord !

 

Depuis ce jour, oui j’assume, j’écris comme de la merde, je n’arrive jamais à faire passer mes messages, il faudrait que je mette une note explicative pour chacune de mes phrases ! Mais j’aime écrire, oui c’est comme ça ! Alors je continue d’écrire de la merde. Il y a les restaurateurs qui continuent de cuisiner malgré le fait qu’ils servent des croquettes pour pingouin orphelin, il y a les coiffeurs qui pensent que la vraie coiffure ça s’passe comme sur les têtes à coiffer d’la p’tite sœur, et il y a moi. Moi qui écris comme de la merde, moi qui paye les personnes pour commenter mes billets, moi qui crée des faux comptes pour faire monter mes statistiques que je suis seule à voir !

 

J’ai baptisé mon passe temps : l’art d’écrire n’importe quoi et d’aimer ça !

 

Article rédigé par Mama At The Masse

mamaatthemasse 140x140 Lart décrire nimporte quoi !
 
 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez retrouver Mama At The Masse directement sur son blog.

So Busy Girls

So Busy Girls

La Rédac' de So Busy Girls vous propose ses bons plans, concours, codes promos et tout ce qui concerne l'équipe des So Busy Girls. Pour suivre tous les derniers articles du webzine, suivez-nous sur les réseaux sociaux !




Articles similaires

Une semaine sur la blogosphère #30

  Quand ma grand-mère préférée (je sais c’est mal, mais c’est ainsi !) est partie rejoindre mon cher grand-père, j’ai eu

J’ai testé l’ampoule bluetooth musicale (lalalalala !)

Voilà un truc que j’adore : tester des nouveaux produits et les critiquer ! Le pied ! Après avoir été testeuse de chocolats

Thé Geek autour de Professeur Layton

Hello mes petites coureuses de remparts,   Pour commencer ma série d’articles, je vais faire soft, je me suis dit

6 commentaires

Ecrire un commentaire
  1. mamaatthemasse
    mamaatthemasse 16 février, 2012, 22:41

    Merci à toutes!

    Répondre à mamaatthemasse
  2. la belette
    la belette 16 février, 2012, 21:51

    Il fallait lire « je crois » et pas « je croyais » bien sûr…

    Répondre à la
  3. la belette
    la belette 16 février, 2012, 21:50

    Bon, je croyais que tu as bien mérité un commentaire. Et je précise que tu ne m’as payée, et en plus j’ai compris chacune de tes phrases!

    Répondre à la
  4. Anne Jutras
    Anne Jutras 13 février, 2012, 14:12

    En tout cas, tu détiens l’art de nous tenir en haleine (et de nous faire rire), on ne veut pas s’arrêter. Très rafraîchissant et sans détour, pourquoi tourner autour du pot, comme on dit au Québec, alors qu’on peut y aller direct!

    Et puis, merdique ou pas, si ça marche, poursuit ta lancée. ;)

    Bonne journée Mama At The Mass.

    Bises du Québec, Anne xx

    Répondre à Anne
  5. Nat et ses oursons
    Nat et ses oursons 12 février, 2012, 14:13

    :lol: J’adore!!!!!!

    Répondre à Nat
  6. cathy
    cathy 12 février, 2012, 13:38

    et moi je dis que j’aime lire ton tout et n’importe quoi, alors continues !!!

    Répondre à cathy

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par une *

Votre adresse email ne sera pas publie.