Mode

Comment apprendre à marcher avec des talons ?

25 janvier 2017 - 16 : 13

Les fabricants ont presque doublé la hauteur des escarpins ces dernières années. Face à une paire aux talons vertigineux qui nous tend les bras, nous sommes nombreuses à blêmir : "avec ça, je vais me tordre les pieds !"

Alors, bien sûr, la féminité ne se résume pas à une paire de talons. Mais pour certaines occasions, mariage, entretien, resto chic, pouvoir enfiler une paire de hauts talons est bien agréable... si on n'a pas peur de se faire une entorse / s'étaler au milieu de la rue / avoir les pieds en sang.

Pour celles qui n'osent pas sauter le pas, je vous offre un petit tuto, à pratiquer chez soi (et rien ne vous empêche d'inviter des amies si vous voulez passer un moment sympa avec d'autres filles !) pour être opérationnelle en 2 semaines.

Phase préliminaire, le choix de la bête :

  • Pour commencer, opter pour des talons plutôt larges ou compensés (plus stables que des stilettos !) et 7 cm maximum.
  • Choisir un modèle en cuir très souple (agneau, chevreau) ou tissu, qui s'adaptera mieux au pied et ne vous blessera pas.
  • Si possible, privilégier les chaussures avec semelles à coussinets d'air.
  • Les essayer de préférence le soir ou un jour où l’on a un peu mal aux pieds : si elles font mal en boutique, no way ! Ca sera 100 fois pire au quotidien.
  • Faire très attention à la cambrure de la chaussure. Si on est obligé de "s'accrocher" avec les orteils pour ne pas glisser, c'est que le modèle ne convient pas à la cambrure du pied, le pied fatiguera très vite et se déformera.
  • Vérifier que la découpe du décolleté ne blesse pas la naissance du gros orteil : c'est très douloureux et mauvais à long terme pour les pieds.
  • Dans un premier temps, évitez les semelles très épaisses qui empêchent de dérouler le pied. Les semelles en bois (socques, sabots) nécessitent un cours de perfectionnement !

Une fois l'objet du désir soigneusement sélectionné, l'apprentissage se compose de 4 modules.

Phase 1 : je désacralise l'objet

Non, une paire de talons ne va pas me mordre et je ne vais pas tomber rien qu'en les enfilant. Ce ne sont pas des échasses ni des patins à glace.

Donc, les porter chez soi, pour faire la vaisselle / regarder la télé / passer du temps sur internet / lire... des activités ne nécessitant aucune marche et permettant de détendre doucement la chaussure. Et puis, il faut reconnaître que c'est la classe de lire dans son canapé avachie avec des talons de 12 !

Phase 2 : je lis le mode d'emploi

Rien de plus simple. S'entraîner à marcher le long d'une ligne droite : suivre les lignes du carrelage, par exemple, en mettant un pied talon contre orteils de l'autre pied. Tout doucement les premiers pas, puis on accélère un peu à peu. Et au bout de 5 minutes, on prend le pli et marche naturellement avec les jambes serrées, ce qui est plus gracieux avec des talons...

Pour parfaire la démarche et avoir un port de tête à la Brigitte Bardot, se poser un dico sur la tête et arpenter les pièces en suivant une ligne droite comme indiqué précédemment. Ça évite le syndrome de la poule (marcher le buste trop en avant, avec le derrière qui suit à la traîne). Une petite séance d'entraînement 10 minutes par jour pendant une semaine. 

Phase 3 : je maîtrise l'objet

Une fois qu'on a adopté ses bébés, qu'on est rassurée, on enfile ses talons tous les soirs en rentrant chez soi et on déambule tranquillement avec.
  

Phase 4 : je sors la bête 

Bon, on ne se jette pas sur une piste de danse, on commence par une petite sortie tranquille, de 2 ou 3 heures. Au cas où il y aurait encore un petit réglage à faire. Pour aller au cinéma, au resto ou mieux, pour faire les courses. Y a pas de honte à aller pousser son caddy avec des escarpins

En deux semaines, vous serez la reine des escarpins.

Petite astuce : en marchant, bien dérouler le pied talon en premier ; ça évite de traîner les pieds (et de fusiller ses talons) ou d'avoir la démarche de Robocop.

Si vous avez des crampes sous le coup de pied, c'est sans doute que la cambrure est trop forte. Il est possible de l'adoucir en glissant des semelles spéciales (Scholl, je crois) qui font comme un coussin d'air. Et mettre du talc pour que le pied ne chauffe pas trop.

Bien sûr, marcher avec des talons hauts reste une posture artificielle qui peut déformer ou fragiliser les pieds, les chevilles, les genoux ou le dos. Pour éviter ces désagréments, pensez à alterner avec du plat, un jour ou sur deux ou sur trois et marcher pieds nus le plus possible (chez soi, par exemple) pour détendre les petons un peu stressés par la hauteur !

Lire aussi :
11 choses que les femmes stylées font tous les jours
L'astuce toute simple pour ne plus JAMAIS filer ses collants

Ces collants dégradés sont la dernière tendance mode de l'automne et vous allez les adorer !

Ajouter les points
15
Points
Le Cas Stelda
Fashion victime, ou victime de soi-même ?